Avertir le moderateur Les blogs du Téléthon sont hébergés par blogSpirit Téléthon 2015 header

témoignages

  • Compte-rendu de notre réunion d'accueil

    Vendredi dernier, le GIMI organisait une réunion d'accueil pour connaître le GIMI, ses actions, et peut-être aussi devenir membre bénévole du groupe.
    Il s'agissait surtout dans un premier temps de faire connaissance !
    Notre groupe était pratiquement au complet, accompagné de Laeti Laeti (@ [160875361101508:274:Ma Myosite]), et d'Hassan (responsable GI AFM-Telethon). J
    Non seulement ce fut un réel plaisir d'accueillir les 6 personnes qui se sont inscrites, mais ce fut également un vrai partage d'émotions quand ces dernières ont témoigné de leurs parcours difficiles, du diagnostic vers les traitements (ou l'absence de traitement, (myosite à inclusions) puis aux changements qui s'imposent et qui obligent à revoir tous projets de vie. Nous avons tous cela en commun et c'est poignant. Merci beaucoup pour cette confiance que vous nous avez accordée.
     
    A 13h30, notre médecin référent, le Pr Benveniste nous faisait le point sur les essais en cours. Cela fera l'objet d'une prochaine publication. Nous avons tous été peinés de le voir si préoccupé et inquiet de la situation actuelle des hôpitaux face au Covid. Pour rappel le Pr Benveniste est l'un des spécialistes en matière de myosites, mais il est aussi chef du service de Médecine Interne à l'Hôpital de la Pitié-Salpétrière à Paris.
     
    Du temps pour s'investir : choisir son investissement prend du temps. Le GIMI proposera de participer aux prochaines réunions, pour mieux définir une prochaine participation. D'ores et déjà, des missions comme faire de l'écoute téléphonique ou diffuser et rédiger de l'info ont trouvé preneurs, mais aussi organiser des groupes de paroles en visio-conférences avec une thématique, participer à des congrès en France ou à l'international...
     
    Merci beaucoup à Elsa, Diane, Brigitte, Alessandra, Marianna et Maripaule.

  • HOPITAUX EN DETRESSE

    Notre système de santé a mal ! Le corps médical a mal !

    Les infirmiers et aides soignants sont à bout et ont le net sentiment que rien n'est fait pour que cette situation s'améliore !

    Nous autres malades qui côtoyons et avons tant besoin des médecins, des petites blouses blanches, notre devoir n'est-il donc pas de faire passer l'information de ce constat peu réjouissant de notre système de santé ?

    Nous avons recueilli deux témoignages d'infirmières, suite à la parution de l'émission "Complément d'enquête" sur France2 (voir lien ci-après).

    - Delphine, infirmière en libéral après 15 années en hôpital :
    " C'est sûr ; souvent il faut s'accrocher car au-delà de tout ce dont l'article parle, il y a le mépris des autorités compétentes qui nous privent de certains de nos rôles comme la vaccination antigrippale que l'on donne aux pharmaciens, les prises de sang que l'on envoie de plus en plus aux laboratoires... Il faut avoir la foi et l'amour du métier pour continuer à trouver de la motivation au quotidien... Bien triste tout cela … Nous étions si fiers de notre système de soins… avant"

     

    - Emeline, infirmière puéricultrice en hôpital de province : " Faire plus et de la même qualité, avec toujours moins de moyens matériels et humains. Ils appellent ça l'efficience ! J'ai découvert cette notion dans le cadre de mes nouvelles fonctions. Difficile à concevoir pour notre système de santé ! "

     

     vidéo Complément d'enquête : "Danger à l'hôpital : quand les médecins balancent"