Avertir le moderateur Les blogs du Téléthon sont hébergés par blogSpirit Téléthon 2015 header

Myosite à inclusions : découverte d’un nouveau biomarqueur

La myosite constitue un groupe hétérogène de maladies auto-immunes musculaires dont les critères cliniques et pathologiques permettent la classification des patients en différents sous-groupes. La myosite à corps d’inclusion est la myosite la plus fréquente au-delà de cinquante ans. Le diagnostic de la myosite à inclusion nécessite une expertise et représente un défi. On a peu de connaissances sur les mécanismes pathogènes de cette maladie pour laquelle les thérapies immunosuppressives classiques sont inefficaces.

Une équipe de chercheurs français, comprenant des cliniciens du Centre de recherche en myologie de l’Institut de Myologie, ont voulu approfondir la compréhension des mécanismes immuns impliqués dans la myosite à inclusion et identifier de nouveaux biomarqueurs.

Selon eux, une variété de globules blancs (les lymphocytes T CD8+T-bet+) constitue un marqueur biologique de la maladie.
 
 
 

Commentaires

  • Tout est toujours très intéressant à connaitre. Cette découverte permet de constater que ces personnes atteintes d'une maladie contre laquelle il n'y a encore aucun traitement efficace ne sont pas oubliées, mais permet -elle justement une avancée importante dans l'espoir d'un traitement ?
    Merci.

  • Bonjour Martine,
    Je pense que dans un premier temps ce biomarqueur va servir a identifier la myosite à inclusion notamment pour ne pas donner de cortisones inutilement. Je ne crois pas que les biomarqueurs soient utiles pour les avancées thérapeutiques. Pour l'instant, la rapamicine est le seul traitement connu pour la myosite à inclusions.

    Bon courage

    Sandrine du GIMI

  • Bonjour Sandrine, il était question de faire la publication de ce médicament après les résultats des essais cliniques il y a un an. Est ce que cela à été fait ou doit se faire? Merci

  • Bonjour Alain,
    Oui les résultat de l'essai rapamicine ont été publié en avril 2018. Je vous remet le lien. http://myopathiesinflammatoires.blogs.afm-telethon.fr/archive/2018/04/17/premier-resultat-de-l-essai-rapami-pour-la-myosite-a-inclusi-97267.html

    Bon courage

    Sandrine du GIMI

  • Bonjour
    Récemment diagnostiquée avec une MI je suis à la recherche d'informations. Je suis suivie à la Pitié..
    Merci

  • Bonjour Eliane,
    Bienvenue sur notre blog. J'espère que vous y trouverez des réponses à vos questions. Vous êtes déjà au bon endroit pour votre suivi médical. Je peux aussi vous conseiller d'aller voir le témoignage de Brigitte 55 qui est très suivi.

    Bon courage

    Sandrine du GIMI

  • Merci Sandrine pour ce rappel, je ne vous parlais pas de cette publication mais celle effectuée dans les revues scientifiques qui officialise et valide le remède.
    Bien à vous Alain

  • Je sais que les résultats ont été publié dans une revue scientifique car c'était la condition pour que nous puissions en parler dans le blog, mais je n'ai aucune idée du nom de la revue scientifique.
    Bien à vous Sandrine

  • Sandrine, très intéressant mais vous est il possible de vous rapprocher du Pr Benveniste et d'obtenir le nom de la revue. Résidant à l'étranger je pourrais, aidé du corps médical, faire homologuer le médicament par la caisse maladie locale. Ce médicament est déjà sur le marché ici mais destiné comme vous le savez au traitement des rejets de greffe du rein. Ainsi je pourrai me faire prescrire le traitement sans etre obligé de me déplacer en France
    Encore merci Alain

  • Il a fallu 4 ans pour trouver que j'avais une myosite à inclusion.
    Cela a commencé il y a 5 ans (J'avais de la peine à me relever du sol) tout
    doucement , cela a empiré et je chutais de temps en temps.
    Maintenant si je tombe ou me mets à genoux, impossible de me relever seul,
    il faut 2 personnes pour m'aider (1m83-90 kgs).
    Je m'appelle BRUNO , j'ai 72 ans j'ai lu vos commentaires et, je vois qu'on est
    tous dans la mème galère.
    je suis suivi par les professeurs de l'HOPITAL NORD DE ST ETIENNE.
    En début d'année, on m'a fait un I.M.G. un I.R.M. et une BIOPSIE. et là, ils ont
    découvert la maladie (MYOSITE A INCLUSION).
    ils m'ont donc un traitement d'anti-corps d'immunoglobulines par perfusions
    pendant 5 jours toutes les 4 semaines(ils devaient me faire 3 perfusions),
    Après la seconde perf beaucoup d'effets secondaires: maux de tête, boutons
    peau sèche etc...
    ils ne m'ont pas fait le 3ème traitement, ils ont compris que cela ne marcherait
    pas et me causerait des problèmes(effets secondaires)
    Rien ne m'empêche de marcher doucement, j'ai fait beaucoup de chutes, donc
    ils m'ont conseillé de prendre des béquilles pour ne pas tomber, un déambulateur, séances de kiné, vélo d'appartement pour me remuscler les jambes.
    Je n'ai aucun traitement (il n'y en a pas)
    J'ai beaucoup travaillé depuis l'âge de 14 ans (des métiers assez durs)
    maintenant quand je bricole un peu trop , je suis fatigué , donc je me raisonne
    J'ai le moral, mais, je pense qu'on en a pas fini avec cette maladie.
    Certaines personnes disent qu'elles font du sport, mais, lequel ?
    A part : kiné, vélo d'appart, marche avec des béquilles, on est limité.
    je vois ça d'ici, que plus tard ils nous faudra un stanna, fauteuil roulant,
    un magicien,ou LOURDES(miracle),je rigole.....
    Bonne journée à tous!!!!!!! bruno!!!!

Écrire un commentaire

Optionnel