Avertir le moderateur Les blogs du Téléthon sont hébergés par blogSpirit Téléthon 2015 header

FAI2R nous informe sur les auto-antigènes des Myosites

La veille bibliographique de notre filière de Santé FAI2R nous informe que l'expression des auto-antigènes de la myosite est en corrélation avec la régénération musculaire mais pas la spécificité des auto-anticorps.

Bien qu’une quinzaine d'auto-anticorps spécifiques des myosites ait été identifiée, la plupart des
patients atteints de myosite produisent un seul auto-anticorps, associé à des manifestations
cliniques spécifiques.

Il avait été proposé qu’une surexpression spécifique de l’auto-antigène reconnu par l’auto-anticorps dans le muscle des patients, soit à l’origine de l’initiation et/ou de la propagation de l’auto-immunité contre cet auto-antigène. Cependant, la spécificité de cette surexpression n’avait jamais été vérifiée.

 Dans les biopsies musculaires des patients atteints de myosite et dans les muscles des souris avec régénérescence musculaire induite par la cardiotoxine, l’expression des auto-antigènes était directement corrélée à l’expression des marqueurs de régénération musculaire et inversement corrélée à l'expression de gènes codant des protéines musculaires matures.

 Enfin, les auto-antigènes étaient également exprimés à des niveaux élevés dans des cellules musculaires humaines en culture.

 Les auteurs ont conclu que les antigènes reconnus par les auto-anticorps spécifiques des myosites sont fortement exprimés lors de la régénération musculaire. Ceci peut participer à entretenir l'auto-immunité. Cependant, d’autres facteurs que la surexpression des auto-antigènes sont impliqués dans l’apparition d’un auto-anticorps unique chez les patients atteints de myosite.

 

Article complet par le Dr Alain MEYER

Écrire un commentaire

Optionnel