Avertir le moderateur Les blogs du Téléthon sont hébergés par blogSpirit Téléthon 2015 header

Utilité de la vidéo-capillaroscopie chez les patients atteints de myosites

Des anomalies capillaroscopiques ont été décrites au cours des myosites mais leur signification n’avait jamais été étudiée de façon prospective.

Dans cet article, les auteurs ont évalué l’importance clinique et immunologique des anomalies de la capillaroscopie chez des patients atteints de myosite de façon prospective.

 

Méthode

Pour cela ils ont étudié soixante-dix patients atteints de myosite non traités au moment de l’inclusion. Les données cliniques, sérologiques, capillaroscopiques et de la biopsie cutanée ont été étudiées à l’inclusion et à un an de traitement immunomodulateur.

 

Résultats

Les auteurs ont mis en évidence des anomalies capillaroscopiques chez 55,7% des patients, avec une prévalence deux fois plus importante chez les patients atteints de dermatomyosite (65,4%) par rapport aux patients atteints d’autres myosites (27,8% ; p = 0,01).
La fréquence de anomalies capillaroscopiques variait aussi en fonction du type d’anticorps : la prévalence d'anomalies capillaroscopiques était significativement plus élevée chez les patients porteur d’anticorps anti-MDA5 (87,5%) et anti-TIF1γ (88,9%) par rapport aux anti- synthétase (26,9%; <0,001).
A l’étude histologique des biopsies cutanées, l'infiltration lymphocytaire périvasculaire dans le derme supérieur était plus sévère chez les patients présentant des anomalies capillaroscopiques (p <0,05).
De façon importante, contrairement à ce qui s’observe au cours de la sclérodermie, les anomalies capillaroscopiques ont disparu chez 75% des patients après un an de traitement immunomodulateur.

 

Conclusion

Les auteurs ont conclu que les anomalies capillaroscopiques sont fréquentes chez les patients atteints de myosites, en particulier lorsqu’il existe des anticorps anti-MDA5, anti-TIF1γ ou une inflammation périvasculaire à l'histologie cutanée. La capillaroscopie pourrait être un outil utile pour la classification et le suivi des patients atteints de myosite.

 

Résumé par le Docteur Alain MEYER

 

Kubo S, Todoroki Y, Nakayamada S, Nakano K, Satoh M, Nawata A, et al. Significance of nailfold videocapillaroscopy in patients with idiopathic inflammatory myopathies. Rheumatology (Oxford). 2018 Aug 28; (PubMed)

Commentaires

  • Atteint depuis de nombreux années d'une myosite à inclusion, je viens de lire que des anomalies capillaroscopiques sont fréquentes chez les patients atteints de certaines myosites. Or je constate depuis quelques temps que les sources artificielles d'éclairage issues de lampes LED, s'étalent sous une forme la forme d'un halo constitué de nombreux fragments lumineux. Cette perception lumineux est-elle normale ? sinon correspondrait-elle aux anomalies capillaroscopiques que vous évoquez et également celles évoquée dans: https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S024886631830465X

  • Bonjour Patrick,
    Pour être honnête avec vous, je n'en ai pas la moindre idée. Je vais poser la question à notre médecin référent et reviens vers vous dès que j'ai une réponse.

    Bon courage

    Sandrine pour le GIMI

  • Bonjour Patrick,
    Le Pr Benveniste m'a répondu de ne pas vous inquiéter, les anomalies capillaroscopiques ne concernent que les dermatomyosites.

    Bon courage

    Sandrine pour le GIMI

Écrire un commentaire

Optionnel