Avertir le moderateur Les blogs du Téléthon sont hébergés par blogSpirit Téléthon 2015 header

Vu sur le Net #6 : Spécial cortisone

L'équipe du Groupe d’intérêt Myopathies Inflammatoires - Gimi partage sa "veille" sur le blog. Aujourd'hui nous nous arrêtons sur un traitement phare utilisé au cours des myosites : la cortisone. 

traitement,cortisone,précautions,myopathies inflammatoires


Nous passons du temps sur Internet en vue d'alimenter quotidiennement la page Facebook du Gimi.

Nous diffusons beaucoup d'informations par ce canal et certains d'entre vous n'ont pas de compte sur ce réseau social. Vous autres, titulaires d'un profil, peut-être êtes-vous passés à côté d'une publication.

 

Aussi, nous avons décidé de compiler certains articles selon les catégories proposées afin de tenir à votre disposition, ces ressources intéressantes et utiles lorsque l'on est touché par une myosite.

Nous vous en souhaitons bonne lecture... (pour accéder au contenu, vous devez cliquer sur les liens bleus présents à l'intérieur des posts Facebook).

 

Solupred, Cortancyl, 60 mg, 80 mg... mais aussi duvet disgracieux au visage, joues de hamster accompagnées de la remarque toujours appréciée "ah tu as bonne mine, tu as pris des joues...", fringales, prise de poids, ostéoporose...

 

Voilà des termes et quelques-uns des effets secondaires que les patients concernés par une myopathie inflammatoire connaissent bien !

Les corticoïdes sont un des traitements prescrits par les médecins (excepté pour la myosite à inclusions). Selon la Société nationale française de médecine interne (SNFMI) :

"Ils restent à ce jour le pilier thérapeutique sur lequel repose l’ensemble du traitement des myosites".

 

Le traitement par cortisone dure généralement plusieurs mois voire plusieurs années.

Si la majorité des effets indésirables disparaissent à l'arrêt du traitement, d'autres, comme l'ostéoporose, nécessiteront une supplémentation spécifique.

 

Quelques précautions particulières :

  • N'interrompez pas votre traitement sans sevrage,
  • Évitez le sel et le sucre lorsque le traitement est prescrit à long terme,
  • Pour tout problème et/ou question complémentaire, consultez votre médecin.

 

Nous avons regroupé ci-dessous tout ce que nous avons publié sur le sujet. Tour d'horizon.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dans ce blog sur la même thématique : 

Du nouveau dans le traitement de la Dermatomyosite

Alimentation "sans", où trouver des produits ?

 

Pic : Prednisone - Bryan Derksen - CC0

Rachel pour le Gimi. 

Écrire un commentaire

Optionnel