Avertir le moderateur Les blogs du Téléthon sont hébergés par blogSpirit Téléthon 2015 header

Martin JARRY court avec un exosquelette

Dans la grande famille des myosites inflammatoires, il y a la myosite à inclusions. Pour le moment sans traitement.

Pour se battre, que reste-t-il ? Une volonté à toute épreuve, un amour de la vie si fort qu'il bouscule toutes les suppositions, toutes les dénégations, toutes les désillusions.

Aujourd'hui je vous propose le témoignage de Martin Jarry, qui va se présenter lui-même. N'hésitez pas à cliquer sur les liens qui ajoutent encore à l'originalité de son combat.

Liza pour le GIMI.


Je m'appelle Martin Jarry. Je suis un Canadien de 47 ans.

En janvier 2013, j'ai eu un diagnostic de leucémie LGL et en avril 2016, un diagnostic de myosite à inclusions.

J'ai décidé de faire une différence dans la maladie, je m'implique donc beaucoup ici au Canada pour faire connaître la maladie.

Pour ce faire, je vais courir un 10 kilomètres le 27 mai prochain à Ottawa au profit de Myositis Canada. En date d'aujourd'hui, j'ai amassé 17500 $. Je vais faire le 10 kilomètres avec un dermosquelette au nom de KEEOGO.

témoignage,martin jarry,myosite à inclusions,canada

Le meilleur conseil que j'ai reçu au début de ma myosite est provenu du Dr Olivier Benveniste : Trouvez-vous un bon kinésiologue, m'a t-il dit. Je n'ai jamais regretté ce conseil.

Depuis un an je m'entraîne 7 jours sur 7, au début 2 fois par jour sous les excellents conseils de ma kinésiologue, Naomi Ban. Oui, cela prend de la discipline, une volonté de fer, mais les résultats sont là. Avec l'assistance du KEEOGO et l'entraînement, je vais courir 10 kilomètres. N'abandonnez jamais !

Je lutte contre le temps pour faire une différence !

Vous pouvez me rejoindre sur mon Facebook et suivre mon parcours. En espérant pouvoir vous rencontrer un jour dans votre beau pays.

Martin Jarry.



Liza pour le GIMI.

Écrire un commentaire

Optionnel