Avertir le moderateur Les blogs du Téléthon sont hébergés par blogSpirit Téléthon 2015 header

Myosite à inclusions : Essai clinique BYM338 abandonné

Mise à jour le 27 juillet 2016.

Triste nouvelle pour les patients atteints d'une myosite à inclusions : l'essai clinique BYM338 ou bimagrumab est stoppé faute de résultats probants.


Le 1er juillet dernier, The Myositis Association* diffusait sur son site Internet et ses comptes sociaux l'annonce du groupe pharmaceutique Novartis : leur décision d'arrêter l'essai clinique BYM338 (bimagrumab), piste thérapeutique pour la myosite à inclusions.

Peu de temps après, le service Myoinfo de l'Afm-Téléthon, nous confirmait l'information via ce communiqué, rappelant la chronologie, la nature et l'objectif de l'expérimentation :

"Initié fin 2013, l’essai clinique Resilient évaluait la sécurité, la tolérance et l’efficacité sur la myosite à inclusions de trois doses différentes de bimagrumab (BYM338), un anticorps monoclonal dirigé contre le récepteur de la myostatine. Multicentrique et international, Resilient a inclus 240 personnes, dont 10 en France. Il était prévu de le prolonger jusqu’en novembre 2017, dans le cadre d’un nouvel essai clinique. 

En avril dernier, Novartis (promoteur de l’essai) avait déjà précisé procéder à une analyse complète des résultats préliminaires, le bimagrumab n’ayant pas satisfait à son critère principal d’évaluation. La firme pharmaceutique a finalement décidé d’arrêter Resilient, en raison d’une absence de résultats objectifs. Il n’existerait pas de différence significative entre le bimagrumab et le placebo sur la fonction musculaire (6 minutes de marche, testing du quadriceps, force de préhension).

The Myositis Association (TMA) a relayé l’information sur son site, citant des extraits de la déclaration de Novartis aux centres investigateurs."


A noter que tous les participants (français) ont été conviés à un débriefing à l’hôpital de la Pitié Salpêtrière (Paris) par le service du Professeur Olivier Benveniste.

Le Groupe d'Intérêt Myopathies Inflammatoires - Gimi partage la déception des patients concernés par ce type de myosite pour laquelle les traitements demeurent limités.

Néanmoins, rappelons qu'un autre essai débuté en 2015 est en cours en France : l'essai Rapami (effets de la rapamycine ou sirolimus) mené par les équipes du Professeur Benveniste à la Salpêtrière et soutenu financièrement par l'Afm-Téléthon, (promoteur de l'essai : Inserm).



Pour aller plus loin :

Annonce sur le site The Myositis Association (en anglais)

→ Sources fournies avec le communiqué Afm-Téléthon :

     ♦ L’essai BYM338 sur le site de l’AFM Téléthon

     ♦ Sur Clinical trials (en anglais) : L’essai Resilient
 / L’extension prévue


*The Myositis Association (TMA) est une organisation américaine créée en 1993. Son but : "fournir un soutien aux patients atteints de myosite et à leur famille. Elle connecte le conseil consultatif médical et les communautés médicales et de patients. Elle lève des fonds pour financer de la recherche."


Rachel pour le Gimi.

Commentaires

  • c'est une vraie bataille que de s'engager dans un essai. Je salue tous les malades qui se sont portés volontaires pour participer à ces essais et qui ont donné de leur temps et de leur corps pour tester ces médicaments. Bien à vous Anne Launay

  • moi même atteint de myosite a inclusion suivi par le docteur P LAFORET j'aimerai savoir l'évolution des recherche pour le rapamycine et qu' an est t'il du docteur laforet merci
    d bédet

  • Bonjour,
    Merci pour votre commentaire.
    Je pense que vous trouverez des réponses dans ce billet :
    copiez ce lien dans la barre d'url : http://myopathiesinflammatoires.blogs.afm-telethon.fr/archive/2015/03/17/les-avancees-de-la-recherche-savoir-et-comprendre-93591.html

    ou dans les catégories (sur la gauche de l'écran) cliquez sur "Recherches et avancées".

    Quant au Dr Laforet, je ne connais pas.

    Bon courage dans votre combat contre la maladie.
    Amicalement.
    Rachel pour le Gimi.

Écrire un commentaire

Optionnel